Les 50 entreprises les plus rentables au monde

Les 50 entreprises les plus rentables du monde en 2019
de la liste Global 500 de Fortune pour 2019

Voici la liste des entreprises les plus rentables au monde en 2019:

RangSociétéClassement Fortune Global 500 RankProfit ($M)Changement dans les bénéfices
1 Saudi Aramco 6 110975 +46.9%
2 Apple 11 59531 +23.1%
3 Industrial & Commercial Bank of China 26 45002 +6.3%
4 Samsung Electronics 15 39895 +9.1%
5 China Construction Bank 31 38498 +7.4%
6 JPMorgan Chase & Co. 41 32474 +32.9%
7 Alphabet 37 30736 +142.7%
8 Agricultural Bank of China 36 30657 +7.4%
9 Bank of America Corp. 58 28147 +54.4%
10 Bank of China 44 27225 +6.7%
11 Royal Dutch Shell 3 23352 +79.9%
12 Gazprom 42 23199 +89.4%
13 Wells Fargo 69 22393 +0.9%
14 Facebook 184 22112 +38.8%
15 Intel 135 21053 +119.3%
16 Exxon Mobil 8 20840 +5.7%
17 AT&T 25 19370 -34.2%
18 Citigroup 71 18045 ---
19 Toyota Motor 10 16982 -24.6%
20 China Development Bank 67 16744 +0.7%
21 Microsoft 60 16571 -21.8%
22 Ping An Insurance 29 16237 +23.2%
23 Fannie Mae 49 15959 +547.9%
24 Verizon Communications 43 15528 -48.4%
25 Johnson & Johnson 109 15297 +1076.7%
26 Chevron 28 14824 +61.2%
27 Volkswagen 9 14323 +9.3%
28 Micron Technology 409 14135 +177.8%
29 SK Hynix 335 14125 +50%
30 HSBC Holdings 99 13727 +27.1%
31 Rio Tinto Group 303 13638 +55.6%
32 Sberbank 255 13269 +3.1%
33 Alibaba Group Holding 182 13094 +35.4%
34 SoftBank Group 98 12728 +35.7%
35 Novartis 201 12611 +63.7%
36 Walt Disney 170 12598 +40.3%
37 PepsiCo 154 12515 +157.7%
38 China Merchants Bank 188 12179 +17.3%
39 Taiwan Semiconductor Manufacturing 363 12044 +6.2%
40 UnitedHealth Group 14 11986 +13.5%
41 Tencent Holdings 237 11901 +12.5%
42 Petronas 158 11868 +35.5%
43 China Mobile Communications 56 11745 +7.4%
44 Comcast 75 11731 -48.4%
45 Total 20 11446 +32.6%
46 Pfizer 198 11153 -47.7%
47 Bank of Communications 150 11131 +7.1%
48 Home Depot 62 11121 +28.9%
49 Unilever 167 11081 +62.4%
50 Roche Group 163 10738 +22.4%

L'entreprise la plus rentable au monde en 2019 est Saudi Aramco, le plus gros contribuable de l'Arabie saoudite. Le géant du pétrole et du gaz a évincé Apple, l'entreprise la plus rentable en 2018, 2017 et 2016, de la première place du classement. L'ensemble des données financières pour 2018, sur lesquelles se fonde le Fortune Global 500 de 2019, n'a pas encore eu le temps de refléter les conséquences négatives de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine déclenchée par le président américain Donald Trump.

Parmi les 50 entreprises les plus rentables du monde, les banques d'État et les sociétés d'État chinoises luttent pour dominer les géants américains de l’informatique, les leaders mondiaux de l'industrie pétrolière et gazière et les principales sociétés financières des États-Unis. La liste ci-dessus comprend également des sociétés sud-coréennes, japonaises, allemandes, françaises et russes. Les bénéfices des entreprises augmentent en même temps que la croissance de l'économie mondiale. Mais un ralentissement se profile déjà à l'horizon, et l'imposition par Donald Trump de droits de douane sur les produits chinois et les tweets agressifs qui perturbent le marché ne font qu'accélérer le début d'une récession aux États-Unis et l'adoption par la Chine de mesures de rétorsion, non moins strictes, contre les États-Unis.


Déjà, en raison de l'augmentation des droits d'importation américains et de la hausse des salaires des travailleurs chinois, des dizaines de sociétés transnationales américaines, asiatiques et européennes (dont Apple, Sharp, Dell, Komatsu, GoPro, Foxconn, HP, Nintendo) se retirent en masse de la production chinoise pour s'installer en Asie du Sud-Est, au Mexique, en Inde et à Taiwan. Le Vietnam bénéficie particulièrement de cette tendance. Bientôt, l'inscription «Made in Vietnam» remplacera l'habituelle «Made in China». La dévaluation du renminbi (RMB) n'inversera pas cette tendance, mais ne fera qu'ajouter de la fureur aux tweets de Donald Trump qui accuse la Chine de manipuler les taux de change de sa monnaie nationale.

Une guerre commerciale à grande échelle et un ralentissement de l'économie mondiale peuvent entraîner une forte baisse des prix des hydrocarbures, ce qui affectera négativement les profits des compagnies pétrolières et gazières et les budgets de l'Arabie saoudite, du Nigeria, de la Russie, du Kazakhstan, etc. Il est probable que l'introduction en bourse prévue de Saudi Aramco soit reportée jusqu'à ce que la situation s'améliore. En outre, les attentes négatives des consommateurs dans les pays développés vont aggraver les ventes de nouveaux iPhones et iPads. Dans un avenir proche, seuls les actionnaires de Facebook ne devraient pas craindre une baisse des profits, car l'humanité semble incapable de résister au partage de contenu sur le premier réseau social mondial.

Source: Fortune

Cet article est aussi disponible dans d’autres langues: Anglais, Espagnol, Portugais (Brésilien), Allemand, Japonais et Russe.